La recherche vocale est en hausse et sera majoritaire d’ici quelques années. Les générations actuelles toujours plus connectées, deviennent dépendantes de la technologie qui leur « facilitent la vie », et leur apporte une solution instantanée et sans effort. L’utilisation de notre voix plutôt que de nos petites mains est devenue une pratique de plus en plus ancrée dans les mœurs pour déclencher une requête sur un moteur de recherche. Le monde et nos besoins de mobilité, de rapidité et de simplicité évoluent et changent, ce qui favorise l’essor de certains usages. Le SEO vocal doit donc être intégré dans les fondamentaux du SEO. Suivez-nous, on vous en dit plus en quelques minutes !

Qu’est-ce que le SEO vocal ?

C’est une technique de référencement qui se base sur des recherches effectuées avec la voie par les internautes. Ces recherches vocales sont par la suite retranscrites textuellement grâce à des logiciels de reconnaissance vocale sur le moteur de recherche. Le SEO vocal est ainsi basé sur les requêtes parlées et non plus uniquement saisies sur Google.

Quelle est la différence entre SEO vocal et SEO classique ? 

Un internaute ne parle pas comme il écrit ! De ce fait, les requêtes vocales seront généralement plus structurées et donc plus longues.

Par exemple, si vous recherchez une agence web près de chez vous, vous allez inscrire des mots-clés comme “agence web + le nom de la ville” sur le moteur de recherche. Par contre, si vous utilisez l’assistance vocale, vous formulerez à voix haute une demande plus longue. Exemple : où trouver une agence web spécialisée près de chez moi ?

Les 7 tips made in Drosalys pour anticiper l’essor du SEO vocal 

  1. Utilisez des mots-clés de longue traîne : en général, les requêtes sont principalement exprimées sous forme de question, elles sont plus précises et et plus longues, d’où l’intérêt de se positionner sur des mots-clés de longue traîne .Ce type de mot-clé s’intègre bien à la recherche vocale puisqu’il représente davantage une discussion informelle plutôt qu’une suite de mots-clés précis. 
  2. L’index mobile first : les recherches vocales sont la plupart du temps utilisées via un smartphone. Ainsi, vous devez impérativement vous assurer que votre site est optimisé pour toutes les plateformes, autant en termes d’ergonomie que de vitesse.
  3. Le référencement local : 38% des requêtes vocales consistent à connaître un emplacement. Donc oui, le référencement local doit être pris en considération pour optimiser son site pour la recherche vocale. Mettez donc à jour votre fiche Google My Business ou créez-en vite une !
  4. Les métadonnées : les métadonnées peuvent être visibles ou non, ce sont : les titres, les descriptions, les mots clés, etc. N’oubliez pas de les intégrer dans votre site, elles fournissent des précisions et grâce à elles, les moteurs de recherche arriveront mieux à comprendre le contenu de vos pages web.
  5. La position zéro : elle correspond au résultat de recherche positionné avant les annonces payantes et devant toutes les recherches naturelles. Elle est importante dans la recherche vocale puisque c’est souvent la réponse donnée. Pour avoir toutes les chances d’apparaître à une position zéro, il est indispensable de bien structurer votre contenu.
  6. Expliquez les contenus qui ne peuvent être lus : La recherche vocale ne peut pas retranscrire certains éléments comme les graphiques, schémas, tableaux complexes,… Alors n’hésitez pas à ajouter un court texte explicatif à ces contenus afin qu’ils soient compréhensibles par l’algorithme et lisible par les assistants vocaux.
  7. Utilisez un langage conversationnel : Les internautes formulent leurs requêtes vocales sous forme de questions comme s’ils discutaient avec quelqu’un et non pas sous forme de mots-clés. Même si l’intention de recherche reste la même, cette différence de formulation de requête implique un travail d’optimisation différent du SEO classique. Alors utilisez un langage naturel, des réponses simples, précises et un vocabulaire universel pour être compris immédiatement par la recherche vocale. 

La recherche vocale, le SEO de demain

Parler à notre smartphone pour envoyer un message, s’adresser à une enceinte pour lancer une musique, faire une recherche sur google… Les machines et technologies se multiplient et la recherche vocale s’installe progressivement dans nos vies. Un tas de raisons pour lesquelles le SEO vocal est prometteur et ne doit pas être négligé. Qui dit recherche vocale dit besoin d’optimiser son site web pour répondre au mieux aux requêtes énoncées vocalement. Les nouvelles évolutions technologiques amènent de nouvelles stratégies SEO auxquelles nous devons nous adapter pour ne pas se faire doubler par nos concurrents !